Diffamation : qui est en train de mentir ?

La presse locale se fait l'écho de la plainte qu'a déposée P. Gomont contre D. Ragueneau.

 

On peut lire dans l'interview accordée par le maire à La Renaissance - Le Bessin (06/10/2015, page 7), qu'il a même demandé "la prise en charge par la collectivité des frais de procédure judiciaire" au cours du Conseil municipal du 30 septembre dernier.

 

Le problème est que les éléments de preuve dont dispose l'ABAC ont déjà été communiqués au juge et à l'avocat de P. Gomont, démontrant la stricte véracité des faits allégués. Courriers signés des personnes mises en cause, photos (mais il existe aussi une vidéo), documents officiels, le tout obtenu de la manière la plus légale possible.

 

Pourtant dans l'article de La Renaissance - Le Bessin, P. Gomont commence par protester de son immense honnêteté : "C'est une atteinte à mon intégrité. Je fais de la politique au sens noble du terme et il y a des choses que je ne peux pas laisser passer".

 

Intégrité : Etat d'une personne intègre (Grand Robert) ; Qualité d'une personne qui ne se laisse entamer par aucun vice (Littré).

 

Vous aurez compris à la lecture des différentes rubriques de la page Actions de ce site que P. Gomont a recours à la loi quand il pense que cela peut servir ses intérêts, mais ne se gêne pas pour l'ignorer lorsqu'elle entrave son action.

 

Ça doit être en cela que consiste la politique au sens noble du terme...

Écrire commentaire

Commentaires: 0