Dernières précisions de 2016

 

En réponse à ce qui peut s'entendre ou se lire à droite ou à gauche, Denis Ragueneau, en menant son action contre la mairie de Bayeux, n'agit pas par dépit (personne ne lui a fait de promesses, et il ne serait pas assez idiot pour les croire) et n'est de connivence avec aucun hôtelier de la région. Désolé de décevoir les langues de vipère.

 

Rappelons par contre que c'est bien monsieur Patrick Gomont qui a porté plainte contre Denis Ragueneau pour tenter de le faire taire dans cette affaire de l'Orangerie. En faisant prendre en charge les frais de justice par la ville, et en demandant pour lui personnellement 10.000 € de dommages et intérêts. Très élégant de sa part. Et très révélateur de la mentalité du personnage…

 

Rappelons aussi que c'est monsieur le maire de Bayeux qui a été condamné deux fois en première instance, tant par le Tribunal de Grande Instance de Caen que par le Tribunal administratif, à dédommager Denis Ragueneau. Au cas où les langues de vipères ne l'auraient pas compris.

 

En réalité cette action est menée car cette affaire, qui ira jusqu'au bout, est un vrai scandale. La Justice est un lent paquebot qui finit toujours par arriver au port. Il faut juste lui en laisser le temps.

 

Écrire commentaire

Commentaires: 0