Scandale de l’Orangerie : début de la 2e manche !

Extrait de l’article : « Tout le monde a gagné » de La Manche Libre du 10 décembre 2016 :

« Le maire de Bayeux retient, lui, que Denis Ragueneau a été « débouté sur trois points sur quatre » et que le 4e point n’a aucun intérêt ». Pour l’élu, l’essentiel est sauf. « La délibération primordiale, la première, celle du 4 février n’est pas remise en question ». La mairie se satisfait donc de ce verdict et estime ne pas avoir à faire appel. Pour Patrick Gomont qui regrette « le temps et l’énergie perdus », « la vente du bâtiment n’est pas annulée ».

 

Monsieur Patrick Gomont, maire de Bayeux, a encore une fois changé d’avis : il interjette appel auprès de la Cour administrative de Nantes de la décision du Tribunal administratif de Caen du 1er décembre 2016.

 

Ses amis Hébert ne doivent pas du tout être contents de perdre le terrain, ce qui perturbe leur possible projet de réunir les bâtiments de l’hôtel Villa Lara et de l’Orangerie. C’est très probablement sous leur pression que Patrick Gomont se résigne à faire appel, puisque l’article mentionné ci-dessus témoigne que la volonté du maire était jusqu’alors d’en rester là.

 

Écrire commentaire

Commentaires: 0