Quel est votre rôle, monsieur Séronie ?

Permettez-moi, monsieur Séronie, de compléter le commentaire que je fais de votre réponse par une remarque portant sur votre rôle et sur votre utilité.

 

J’ai exposé, dans la lettre ouverte que je vous ai adressée le 22 février, que j’avais conscience du déséquilibre du rapport majorité municipale/opposition, et donc que votre rôle de leader de l’opposition municipale ne pouvait se contenter de démontrer votre impuissance à contrer les actions de la Mairie contraires aux intérêts des Bayeusains, surtout lorsque ces actions prennent la forme de la spoliation.

 

Votre réponse à ma lettre ouverte démontre que non seulement vous refusez d’agir lorsque c’est justement ce pourquoi vous avez été élu, mais démontre aussi et surtout que votre renoncement à l’action et votre pusillanimité vous rendent complice du maire.

 

En effet, en occupant cette position d’opposant inactif, en ne dénonçant pas vous-même à la Justice les manœuvres spoliatrices du maire de Bayeux et ses manquements au devoir de probité, mais bien au contraire en joignant vos efforts aux siens pour tenter de museler celui qui se bat à votre place pour défendre les intérêts des Bayeusains, vous empêchez que s’accomplisse le vrai, le seul rôle possible de l’opposition lorsque celle-ci, si peu nombreuse, ne peut empêcher, par les voies normales de la démocratie, le pouvoir en place de favoriser ses amis contre l’intérêt de ses administrés.

 

Écrire commentaire

Commentaires: 1
  • #1

    SERONIE (vendredi, 22 septembre 2017 11:56)

    Cher Monsieur ( que je n'ai pas le plaisir de connaître dans la" vraie vie" )vous semblez prendre plaisir à la polémique et au mélange des genres. Sachez que nous sommes des élus et que notre rôle est avant tout politique au sens noble du terme. Il ne vous a sans doute pas échappé que notre liste était avant que ce soit à la mode et de gauche et de droite rassemblant différentes sensibilités- Donc de grâce ne nous faites pas le procès ni de collusion avec le Maire ni de manoeuvres politiciennes.
    Vous nous trouvez inactifs , c'est votre droit le plus absolu. sachez cependant que nous avons fait résolument le choix de nous placer sur le terrain de l'action publique et pas forcément sur le terrain que vous avez choisi (et que je respecte) celui de ce qu'on appelle souvent l'action juridique de combat. Bien sincèrement et au plaisir de vous rencontrer