Crèche de Bayeux

 

Nous avions déjà abordé ce sujet lorsque le maire de Bayeux a annoncé dans l'organe municipal BAYEUX A VIVRE (N° 74 - Article page 12 et 13 : CRÈCHE DE BAYEUX - UNE STRUCTURE MULTI-ACCUEIL A L’ÉTUDE) son nouveau projet de crèche.

Lydie Poulet, cautionnée par Patrick Gomont, annonçait une opération estimée à 2,6 millions d’euros. pour pour les 40 lits de crèche envisagés.

Heureusement que l'ABAC a pris sa calculette pour connaître le prix du lit de crèche : 2.600.000 € divisé par 40 lits = 65.000 par lit. Heureusement que l'ABAC est allée aux renseignements sur l'ensemble du territoire pour comparer les coûts de construction et d'aménagement de la "crèche Gomont" à ceux d'autres crèches dans différentes régions de France, privées ou publiques, et a consulté les différentes études récentes sur le sujet. Résultat, le coût moyen d'un lit de crèche en France ressort à l'époque (2014) entre 30.000 et 34.000 € lorsque le financement est public, et beaucoup moins lorsque le financement est privé ou associatif.

Selon les sources, on prévoit de 10 à 12 m² par place de crèche en France (5 m² en Grande-Bretagne). Le coût de construction du m² en France est estimé en moyenne à 2.200 € pour une association privée contre 3.000 € pour une collectivité financée par de l'argent public.

 

Aujourd'hui, La Renaissance du 12 avril 2018, relayant la mairie, nous annonce des prix que l'on ne peut comparer à rien, histoire de brouiller les pistes.

Alors Madame Lydie Poulet et Monsieur le Maire, allez-vous rendre public le coût de la construction et de l'aménagement de chaque lit prêt à fonctionner, ainsi que la surface au lit, pour cette crèche de 40 lits à Bayeux en 2019 ? Si vous nous annoncez un coût supérieur à 1.360.000 €, c'est qu'une fois de plus il y a un gros problème...

Les Bayeusains ont le droit de savoir comment leur argent est dépensé, car rappelez-vous bien que le financement, qu'il soit direct ou provienne de subvention, vient toujours d'une manière ou d'une autre de leur poche. Vos dépenses astronomiques dans une médiathèque qui n'est jamais qu'un cube de béton entouré de vitres, le tout pour un montant invraisemblable, fait penser que votre gestion est plutôt déficiente, et votre augmentation des taxes locales malgré vos grandes promesses électorales la main sur le cœur, démontre que vous n'êtes vraiment pas très doué en gestion...

Écrire commentaire

Commentaires: 0