Du grand n'importe quoi

La Renaissance, dans un article du 9 juillet, rapporte les propos du maire qui sont du grand n’importe quoi. Ses soi-disant arguments juridiques ne valent pas tripette. Nous serons ravis de les démolir devant un tribunal. De discuter des faux en écritures publiques du maire, et d’un ensemble impressionnant de délits constitués et non encore prescrits, qui démontrent à l’évidence que le maire a depuis longtemps oublié son devoir de probité et son honneur pour favoriser ses amis les époux Hébert et spolier sa commune. Il tente par des contorsions juridiques débiles de faire croire que sa position est tenable…

 

En attendant, il fait marche arrière toute sur les places de stationnement. Comme c'est étonnant ! Le maire qui se met à défendre l'intérêt des Bayeusains ! C'est vraiment une première dans cette scabreuse affaire. Il y a parfois de ces retournement de situation !

Nous n'osons croire que ce revirement est dû au dossier que nous avons sorti sur le sujet. Toujours est-il que le maire a une fois de plus tenté de tenir le plus longtemps possible, et n'a dénoncé cette fameuse "Convention de concession de longue durée de places de stationnement" illégale que contraint et forcé, avec 8 mois de retard sur le courrier officiel de renoncement des époux Hébert. Les époux Hébert ont, quant à eux, continué à occuper ces 11 places, et se sont même payé le culot d'implanter des poteaux et des chaînes, neutralisant ainsi 12 places. Histoire de bien faire comprendre aux Bayeusains combien le maire et ses complices se moquent d'eux et de leur intérêt. Encore une preuve de leurs magouilles.

 

Attendons patiemment d’être au tribunal, et les Bayeusains finiront bien par connaître la vérité.

Depuis le temps que Denis Ragueneau dénonce ouvertement les escroqueries du maire, de deux fonctionnaires territoriaux et des époux Hébert, il est vraiment étonnant qu’une seconde plainte en diffamation n’ait pas été déposée contre lui.

 

Écrire commentaire

Commentaires: 2
  • #1

    Un Bajocasse suivant attivement ce dossier de "L'orangerie" (lundi, 22 juillet 2019 12:12)

    Votre pugnacité paie et la justice s'applique enfin pour le plus grand bonheur des justiciables que nous sommes je veux parler là des places de parkings.
    Qu'en sera t'il du petit jardin situé devant l'Orangerie bien qu'il semblerait qu'il soit de nouveau ouvert au public, cela reste très équivoque !!!. Le rendre de nouveau public consisterait a le remette dans sa configuration d'origine : enlever imperativement cette clôture metallique qui n'encourage pas le visiteur a franchir le pas
    Que dire de tous ces transats prives qui se repandant sur les pelouses municipales....
    Je suis attentivement votre action. Merci

  • #2

    Alexy (mercredi, 24 juillet 2019 16:47)

    PATOU (alias P.GOMONT) essaie une fois de plus à faire croire à la population Bayeusaine qu'il n'est pas inquiété par le tribunal. Mais je sais qu'il doit passer des nuits blanches, et s'arracher les cheveux car c'est lui qui a médiatisé cette affaire avec la diffamation, croyant vous faire peur. Et maintenant avec vos preuves c'est lui qui est dans la m...LOL c'est tout PATOU!! il a peut être le bras long, mais il est très maladroit MDR et j'espère que vous le conduirez à sa perte politique. Vivement le 29 août. Merci pour votre combat. (Ps c'est trop drôle de les voir faire marche arrière avec les places et le terrain).