Demi-vérité ou gros mensonge ?

Il y aura toujours des gens pour croire que ne dire que la moitié de la vérité, la dire  partiellement, la tronquer, oublier de mentionner à Madame la Juge l’autre moitié, illégale celle-là, va leur permettre de sauver leur peau.

 

La fuite en avant, comme d’habitude : ne jamais reconnaître, ne jamais avouer. Faire calomnier la partie adverse par son avocat, lui faire égrener, à ce qu’a relevé Denis Ragueneau au cours de l’audience de dénonciation calomnieuse du 18/12/2020, 33 contre-vérités.

 

Avec un certain talent de la part de l’avocat, nous devons le reconnaître, pour parler de son client comme d'un parangon de vertu, comme le Messie qui défend bec et ongles les finances de sa commune.

 

Un seul exemple, puisé volontairement hors de ce procès, de ce qu’a dit Patrick Gomont à la barre lors de cette audience : "J’ai le souci de bien gérer ma commune, de préserver les finances et de faire baisser les coûts de fonctionnement." Il a dit cela à la Cour pour justifier la vente de l’ancien tribunal, bâtiment soi-disant en mauvais état dont l’entretien, toujours d’après le maire, coûtait une fortune[1].

 

Venir avec 5 membres de son équipe (qui apparemment se montrent très tendus) pour faire nombre face à Denis Ragueneau volontairement seul, pendant que l’avocat de la mairie braille que l’ABAC n’intéresse que 2 personnes à Bayeux (les 144 membres, dont une forte majorité depuis des années, apprécieront).

 

Cela aura au moins eu le mérite de montrer à la Cour la finesse des ficelles employées par le maire de Bayeux pour dénigrer celui qui a osé l’envoyer en Justice pour la première fois.



[1] En réalité l’entretien du bâtiment ne coûtait rien à la commune, puisqu’après la restitution à la commune de l’ancien tribunal par le Ministère de la Justice le 18/01/2010, l’entretien était assuré par l’Hôpital de Bayeux, locataire du 12/03/2010 (moins de deux mois après la restitution du tribunal) au 29/02/2016 (2,5 mois après la vente le 17/12/2015 de ce bâtiment aux époux Hébert).

 

Écrire commentaire

Commentaires: 1
  • #1

    Alexy (samedi, 19 décembre 2020 22:27)

    Le maire utilise toujours les mêmes méthodes !! venir en nombre, essayer de dénigrer l'adversaire etc.... Je tiens à préciser que je n'assiste à aucune audience mais se n'est pas l'envie qui me manque!! Car je ne prendrai pas le risque d'être vu!! et je ne suis pas le seul à Bayeux dans ce cas de figure. Car le pouvoir de nuisances de la majorité municipale est grand et ils ont déjà fait des démonstrations de force ou intimidations (dans d'autres sujet que l'affaire de l'Orangerie) . Et vous confirme Mr RAGUENEAU qu'il y a bien plus que 2 personnes seulement qui suivent votre action avec admiration. Je ne vous dirai jamais accès de merci pour votre lutte des intérêts de tous les Bayeusains .