Action 2009 : LES PARCMÈTRES

Nous avons fondé l'ABAC en 2009 pour lutter contre le projet de la mairie de multiplier par 2,4 le nombre de parcmètres sur Bayeux. La justification de ce projet ? C'est monsieur le Maire qui la donne : « Pour répondre aux enjeux du stationnement, le cabinet Municipalité Service propose ce qui se fait dans de nombreuses villes : des zones de stationnement concentriques à tarification différenciée, dites "spatialisation" du stationnement. »

Et voilà, le tour est joué, circulez, il n'y a rien à voir ! Sachez que la municipalité de Bayeux a payé 62.000 € pour l'étude aboutissant à ce lumineux diagnostic…

La réunion de présentation du projet aux Bayeusains par le maire s'est déroulée à la Halle aux Grains le 24 mars 2009. Comme il l'a déclaré ce jour-là : "Une large concertation est ouverte, pendant 5 mois, pour discuter de cette proposition et définir le schéma du stationnement de Bayeux à venir à partir de cette base de travail."

Nombreuses sont les personnes, principalement des commerçants, qui pourraient témoigner que ce projet semblait inéluctable, du moins aux dires du maire, de ses adjoints et surtout du directeur des Services techniques de l'époque. Jusqu'au jour où il a été découvert et photographié un mail de la société Vinci Park adressé à la Mairie de Bayeux, daté du 23 mars 2009.


 

Comme cette date du 23 mars 2009 est curieuse ! Juste à la veille de la réunion de présentation de ce projet à la Halle aux Grains ! Ce mail de Vinci Park démontrait que l'affaire était déjà terminée, et que non seulement la décision était prise avant tout vote du Conseil municipal en septembre, mais que la société devant gérer les parcmètres pour la ville de Bayeux était déjà choisie. Ce dernier point et le nom de Vinci Park comme sous-traitant avait même été "amicalement" avoué par un adjoint au maire le 6 juin 2009 au président de l'ABAC, de manière à bien faire comprendre qu'il était trop tard pour s'y opposer ! Tout cela au mépris du Code des Marchés publics et de l'obligation d'appel d'offres...

Mais curieusement, dès que le bruit que ce mail de Vinci Park avait été découvert et photographié s'est répandu, le projet a disparu ! Bien sûr, la Mairie a fourni une autre explication… Nous ne saurons jamais qui a eu le plus chaud dans cette histoire : les Bayeusains ou l'équipe municipale.